Le Théâtre à l’Ecole

crayons

L’école… Un lieu à part, un monde unique qui accompagne les enfants au rythme de leurs pas…l’école résonne différemment d’une personne à l’autre, d’un adulte à l’autre, d’un enfant à l’autre ; par moments rassurante et encourageante elle se fait sanctuaire. Cependant, grandir à l’école n’est pas une synécure si l’on est confronté aux difficultés d’apprentissages scolaires ou sociales. Les équipes enseignantes doivent donc relever un défi majeur au quotidien, enseigner les bases de disciplines diverses tout en enseignant le vivre ensemble ; c’est pourquoi ils font parfois appel à des acteurs extérieurs pour étoffer la pratique pédagogique.

Le théâtre ouvre une porte vers une pédagogie plus ludique, moins classique, où l’acteur jongle avec les mots, avec la musique, où pour être ancré sur scène il est nécessaire d’apprendre quelques règles techniques corporelles et vocales, où l’on apprend à écouter les autres, puis à prendre la parole à son tour… où l’apprentissage de l’être prend finalement une place majeur.

Toutefois, la bonne humeur prédomine car pour la première fois en classe, tout est permis, dans la limite du respect de l’autre bien sûr ! Quel enfant n’a pas rêvé d’être un adulte, le maître ou la maîtresse ? Sur scène, il est possible de (re)jouer le quotidien pour mieux l’appréhender, on peut également mettre en scène ses peurs pour les démystifier avec les autres. Le théâtre apprend à être avec les autres, enseigne comment évoluer ensemble, dans un environnement rassurant et bienveillant. Le théâtre peut aussi aider à résoudre des conflits dans une même classe, ouvre le dialogue entre les enfants…

C’est dans cet état d’esprit que nous abordons le théâtre et ses nombreux aspects à l’école – nous sommes spécialisés dans le théâtre d’improvisation, auquel nous apportons notre touche personnelle : un mélange de poésie et de comédie. Nous improvisons en contes et chansons les imaginaires des élèves ; nous proposons qu’ils réalisent des dessins en amont et qu’ils échangent autour des thèmes qu’ils souhaitent voir évoqués lors de notre venue. Nous créons alors ensemble un monde imaginaire qui n’a de cesse de nous étonner, car non contents d’être au cœur de la création avec les élèves, nous sommes ravis d’en être également les témoins.

Conte en école primaire - juin 2016, Les Ulis

Conte en école primaire – juin 2016, Les Ulis

Par ailleurs, il est possible, en concertation avec les professeurs, d’aborder avec leurs élèves des thèmes parfois sensibles comme « l’échec scolaire » , les relations avec les autres élèves, l’écoute… Enfin, nous proposons d’autres thématiques pour les plus grands, comme écrire « à la manière de » (Molière, Prévert, Quenaud…) ou encore un travail autour de la vidéo (écriture de scénari en vue de réaliser des courts métrages)…

Comment se présentent les ateliers?

La demande varie d’un établissement à l’autre, en règle générale, nous proposons des sessions d’une quinzaine d’ateliers par an, d’une durée d’une heure, à raison d’une fois par semaine. Empli d’une confiance en eux renforcée par la pratique régulière du théâtre d’improvisation, le rendu final au cours d’un spectacle est toujours accueilli avec enthousiasme, tant pas les acteurs que par les professeurs, les parents et les autres enfants/adolescents qui viennent soutenir leurs camarades.

Ce travail est un outil précieux pour maintenir et renforcer la cohésion d’un groupe – en école primaire ou secondaire, et nous savons que les fondamentaux du théâtre, classiques ou improvisés, peuvent être transmis aux élèves afin qu’ils en tirent le meilleur.

Réalisation d'un court-métrage en 5e pour la Semaine de l'Eau - avril 2016 (appartement pédagogique OSICA - Les Mureaux)

Réalisation d’un court-métrage en 5e pour la Semaine de l’Eau – avril 2016 (appartement pédagogique OSICA – Les Mureaux)

L’apport du théâtre dans leur vie pourra les aider tout au long de leur scolarité et bien au-delà, de même qu’il pourra les porter dans une vie scolaire plus épanouie et créative, où l’apprentissage sera vécu autrement, de manière plus active. Car finalement, l’école nous apprend à nous élever et être soi-même – acteur de sa vie avec les autres.